dimanche 13 novembre 2016

JACAREÍ, 13 NOVEMBRE 2016 Message particulier de Notre Dame à Carlos Tadeu, père spirituel de Marcos Tadeu



JACAREÍ, 13 NOVEMBRE 2016

Message particulier de Notre Dame à Carlos Tadeu, père spirituel de Marcos Tadeu

« Très aimé fils Carlos Tadeu, ce message est seulement pour toi.

Fils continue dans Mon Amour, continue de l’avant avec Mon trésor le fils que Je t’ai donné et marche toujours davantage sur la route que Je t’ai montrée et qui conduira au Ciel.

Tu grandis dans Ma Flamme d’Amour et cela Me donne beaucoup de joie ! Il n’y a rien de plus beau et important que cela : avoir Ma Flamme d’Amour et grandir en Elle.

Ta beauté et la beauté de ton âme ont vraiment enchanté Mes yeux, enchanté les yeux de Mon Fils Jésus et du Père Eternel. L’Esprit Saint s’est ravi aussi avec toi et bientôt il te donnera, t’accordera de nouvelles et abondantes grâces.

Continue, continue de plus en plus en priant et marchant sur la route de la prière. Continue à M’aimer et M’obéir, à être un nouveau Jean, avec Mon plus cher et précieux Jean de ces derniers temps, Mon petit enfant Marcos, Mon chevalier.

Oui, oui fils, au moment où ils ont descendu le Corps de Mon Fils Jésus de la Croix et L’ont placé dans Mes bras, à ce moment Je suis morte mystiquement sans pouvoir mourir. Et la douleur que Je ressentais Me donnait mille morts à l’âme. Mais à ce moment-là, dans ma grande et très acerbe douleur, la pensée de la fidélité de Mon petit enfant Marcos, la pensée de ta future fidélité ont consolé Mon Cœur.

Oui, ta fidélité, ton amour envers Moi et ton obéissance ont été la goutte de miel dans le calice amer que Je buvais à ce moment-là pour la rédemption de toute l’humanité.

Oui tu as consolé le Cœur de ta Co-rédemptrice et à ce moment où l’épée de douleur M’enterrait plus profondément, dans Mon Cœur.
Ta fidélité, ton obéissance avec celle de Mon petit enfant Marcos a consolé Mon Cœur et M’ont donné au milieu de ces terribles tourments, qui accablaient Mon âme, M’ont donné la joie, la consolation, l’amour et l’affection quand les eaux de l’amertume Me remplissaient vraiment.

Oui, tu as consolé Mara, c'est-à-dire tu M’as consolée que le Tout Puissant et les péchés du monde remplissaient d’amertume à ce moment.

Oui tu as consolé Mara, tu as consolé Marie qui aux pieds de la Croix est devenue Mara, pleine d’amertume à ce moment.

Oui Mon Cœur a été consolé par toi, tu dois donc te sentir heureux, parce que vraiment, tu as consolé la consolatrice de ton créateur, tu as consolé la Mère de ton rédempteur. Et ainsi fils tu dois continuer à Me consoler tous les jours en séchant Mes Larmes.

Oui à La Salette quand j’ai parlé des Apôtres des Derniers Temps qui devraient se lever, sortir et illuminer la Terre, combattre les erreurs que Mon ennemi et ses sbires répandraient pour faire disparaître la vraie foi du monde. Je pensais à toi, je savais ta naissance, je savais ta future fidélité, je savais ton amour futur et cela M’a consolé Mon fils. C’est pourquoi, continue de l’avant, continue à aider Mon fils Marcos dans sa mission. Ta mission est de l’aimer, le protéger, l’aider, le soutenir, le consoler, le comprendre. Et surtout, vivre continuellement uni avec lui en un seul cœur, une seule âme, une seule flamme d’amour.

C’est pourquoi, grandissez dans l’union, grandissez dans l’amour-amitié, grandissez toujours plus dans la confiance, dans l’intimité qu’il doit y avoir entre les Saints de Dieu, en partageant tout. Et surtout en vous comprenant profondément et en étant vraiment le soutien, en étant le réconfort, en étant le support, en étant l’affection et le cœur de l’un de l’autre.

Fils tu ne peux imaginer combien de grâces J’ai encore pour toi, pour cela continue de l’avant, car des choses grandioses t’attendent, des grâces retentissantes de Mon Cœur. Et vraiment bientôt tu recevras de Moi de nouveaux dons et par toi Je montrerai aussi à tous Mes enfants comme est grand Mon pouvoir dans une âme qui se donne entièrement à Moi et qui Me répond fidèlement « oui ».

Toi et Mes enfants Je vous bénis avec amour.



Marcos : « Chère Maman du Ciel, la Dame peut-Elle toucher ces Chapelets et ces images pour ses enfants ? »
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...