dimanche 27 novembre 2016

Jacarei 27 Novembre 2016- Fête de la Médaille Miraculeuse - Messages de Notre Dame et de Sainte Catherine Labouré à Marcos Tadeu


Jacarei 27 Novembre 2016-
Fête de la Médaille Miraculeuse
Messages de Notre Dame et de Sainte Catherine Labouré à Marcos Tadeu

Marcos : « Oui, oui je ferai oui. Oui. »


Très Sainte Marie :

« Chers enfants, aujourd’hui, quand vous célébrez Ici l’Anniversaire de la Révélation de Ma Médaille Miraculeuse à Ma petite fille Catherine Labouré, Sainte Catherine, Je viens à nouveau du Ciel pour vous dire :


portez Ma Médaille Miraculeuse avec amour, par elle Je veux vous donner toutes les grâces de Mon Cœur Immaculé.


Surtout, la plus grande de toutes, la grâce de Ma Flamme d’Amour,


la même flamme avec laquelle J’ai rempli le cœur de Ma petite fille Catherine, pour que vous tous comme elle, vous vous vous transformiez en Flammes incessantes d’amour qui aiment Dieu, qui glorifient Dieu avec des œuvres d’amour.


Et qui aussi glorifient Mon Cœur Immaculé avec des prières d’amour, avec des œuvres d’amour et une vie d’amour.
Portez Ma Médaille Miraculeuse avec amour pour que Je puisse vraiment vous guider sur le chemin de la sainteté en ces temps ténébreux d’apostasie et que Je puisse toujours écraser davantage la tête de Mon ennemi, dans votre vie et celle de tous ceux à qui la providence divine vous a envoyé.


Portez Ma Médaille Miraculeuse avec amour, pour que je fasse vraiment briller chaque jour dans votre vie la lumière du salut, de l’amour et de la grâce


Je suis la Médiatrice de toutes les grâces et c’est ainsi que Je Me suis présentée à Ma petite fille Catherine pour donner au monde entier la confirmation finale que toutes les grâces passent par Mes Mains.
Parce que Moi seule ai été conçue sans le péché originel et J’ai été placée entre Dieu et le monde par le Seigneur pour donner au monde le Sauveur et pour que le monde entier puisse aller à Dieu par Moi, qui suis le chemin certain, unique et sûr vers Dieu, vers le Ciel.


Je suis apparue à Ma petite fille Catherine comme la Médiatrice de toutes les grâces pour vous dire à tous Mes enfants, qu’en ces temps de grande tribulation, en ces temps mauvais et que vous vivez Je désire répandre de grandes grâces dans votre vie.


Pour soulager vos souffrances, pour vous aider dans les dures épreuves que vous aurez maintenant à passer et pour donner des forces pour arriver sains et saufs au Triomphe de Mon Cœur Immaculé.


Ici où J’ai révélé aussi une Médaille Miraculeuse, Ma Médaille Miraculeuse de la Paix, je vais terminer le cycle de Mes Apparitions que J’ai commencé à Paris. C’est pourquoi, convertissez-vous parce qu’ici à été donné le dernier sceau à l’humanité, ce sceau était Ma Médaille Miraculeuse de la Paix.


La Médaille Miraculeuse que J’ai donnée à Sainte Catherine a été un des premiers sceaux et maintenant vraiment, doit s’accomplir tout ce qui est écrit.


Priez, convertissez-vous, changez de vie, imitez l’exemple de Ma petite fille Sainte Catherine et de Mon petit enfant Marcos, en M’aimant de toutes les force de vos cœurs et en faisant tout pour Me faire connaître et aimée. Surtout à travers Mes Médailles, Mon Fils Jésus récompensera par de grandes grâces ceux qui aident Mon fils Marcos dans cette grande que Je lui ai donnée.


Oui, priez le Rosaire, convertissez-vous ! Que votre vie et vos attitudes soient conformes à Mes Messages et conformes à au Rosaire que vous priez. Sinon vos prières ne seront pas valables devant Dieu.


Priez, convertissez-vous et dites à tous : qu’ils se convertissent le plus vite possible, car Mes prophéties de longue date données à Ma petite fille Sainte Catherine n’ont pas fini de se passer. Les parties les plus douloureuses viendront encore et s’ils ne se convertissent pas le Grand Châtiment aura lieu selon Mes Secrets donnés à Catherine, à La Salette et à Fatima aussi.


Priez, priez et priez sans cesse, Je vous aime tous et Je veux que vous divulguiez plus Mon Message de Bonate. Parce que tant qu’on ne fait pas une grande réparation pour Bonate, la Codosera et Ezquioga les Châtiments ne s’arrêteront pas de tomber sur le monde, y compris sur trois régions du Brésil.


Convertissez-vous, priez ! Je vous aime et intercède pour vous tous, mais Ma prière seule ne suffit pas, le Père veut vous voir changer de vie, en luttant contre vos défauts personnels et en vous convertissant chaque jour. Convertissez-vous donc !
Je vous bénis tous de Fatima, de Paris et de Jacarei. »


Sainte Catherine Labouré :

« Mes frères et sœurs bien-aimés, Moi, Catherine, Je Me réjouis de venir aujourd’hui avec la Mère de Dieu et Notre Très Sainte Reine pour vous bénir et vous dire ; soyez des fournaises d’amour, soyez vraiment fournaise d’amour incandescent pour Elle comme Je l’étais.


Priez le Rosaire tous les jours, faites que tous le prient très bien, c'est-à-dire, avec le cœur, concentration, ferveur, contemplation. Faites que tous aiment le Saint Rosaire, parce qu’il vous mènera tous au Ciel.


Mes Rosaires ont valu plus que toutes les charités, toutes les bonnes oeuvres que J’ai faites pendant toute Ma vie. Beaucoup considèrent que c’était Ma charité, Mes bonnes œuvres qui M’ont conduite au Ciel, elles M’ont aidée c’est vrai. Mais les Rosaires enflammés d’amour que J’ai priés M’ont aidée beaucoup plus.


Priez avec ferveur le Rosaire, priez fervemment le Rosaire, priez-le avec le cœur, parce qu’il est l’échelle bénie qui vous mènera au Ciel. Il est le lien doré, où à une extrémité, vous êtes, vous, et à l'autre la Mère de Dieu et Elle alors vous poussera par ce lien jusque dans Ses bras au Ciel où vous serez heureux pour toujours.


Soyez bons, soyez saints ! Que vos attitudes soient conformes au Rosaire que vous priez. Soyez des flammes, fournaises incessantes d’amour en travaillant pour le Triomphe de Notre Très Sainte Reine tous les jours de votre vie, comme fait Notre très aimé Marcos. Et alors, vraiment vous serez dignes de la Couronne de la Vie Eternelle.


Le Ciel n’est pas pour les paresseux, ni pour les désinvoltes, mais seulement pour ceux qui combattent le bon combat et servent à la droite de Dieu et de Notre très Sainte Reine.


Soyez Ses bons serviteurs et vraiment, chaque jour de votre vie montera vers Dieu et vers Elle comme un encens ardent d’amour, comme une flamme ardente d’amour, qui se transformera au Ciel en de vraies couronnes de gloire qui seront placées sur vos têtes.


Marcos, Mon frère bien-aimé combien Je t’aime ! Il y a des années que Je suis venue Ici la première fois te donner le premier message. J’ai toujours continué à te protéger, t’aimer, t’éclairer et et donner des forces.


Combien Je te remercie de divulguer la Médaille que J’ai reçue de Notre très Sainte Reine. Oui, tu continues Ma vie sur la Terre, tu continues Ma mission sur la Terre, tu continues Mon chant d’amour sur la Terre en faisant connaître la Médaille Miraculeuse de Notre Reine à tous les hommes.


Oh ! Combien Je te remercie. Comme tu Me rends heureuse ! Comme tu Me donnes du contentement ! Comme tu Me donnes de la joie ! Comme tu Me donnes une joie infinie !


Oh ! Combien Je t’aime Mon frère bien-aimé, combien Je t’aime !


Vraiment, tu donnes beaucoup de joie à Mon cœur et au Cœur de Notre Très Sainte Reine en faisant connaître au monde les Messages qu’Elle M’a donnés, la Médaille qu’Elle m’a donnée et faire que tous nos frères connaissent et aient Ses trésors.


Oui ! Quand Elle M’a révélé l’avenir du monde, les châtiments qui tomberaient sur Paris, sur la France et l’humanité, Mon cœur tout entier a saigné. Et j’ai toujours vécu, toujours avec le cœur qui saignait de douleur, parce que j’ai été constamment empêchée, entravée et paralysée dans Mon action de la faire connaître davantage et aimée en divulguant Ses Messages et Sa Médaille.


Mais Elle M’a consolée, réconfortée sur le fait, la révélation que la Mère de Dieu M’a donnée qu’à l’avenir Elle susciterait un apôtre qui continuerait ce que J’ai commencé. Et plus ! Qu’il mènerait finalement à bien tout ce qu’Elle M’a confié et commencé à travers Moi.


Cet apôtre, ce serviteur c’est toi Marcos ! Oui, quelle joie a inondé Mon cœur le jour où la Mère de Dieu M’a révélé ton existence. Oui, ta vie a été une grande joie et contentement pour Nous les Saint du Ciel.


Persévère, demeure ferme sur la route de la sainteté, de l’obéissance à la Mère de Dieu et de l’amour dans lequel tu es. Et, également, persévère et continue, toi Carlos Tadeu, très aimé père spirituel de Mon très aimé et préféré Marcos, toi que Moi aussi J’aime tant et garde sous Mon Manteau.


Je suis aussi ta protectrice, je te garde aussi, je te guide aussi, je te protège aussi, je t’aime aussi, je t’éclaire aussi. Et ici dans Mes bras tu seras toujours gardé et l’ennemi ne pourra plus rien contre toi, parce que je t’aime, te garde, te couvre de Mon manteau de lumière et je ne te quitterai jamais.


Oui, Je suis avec toi dans tous les moments de la journée, mais principalement quand tu pries le Rosaire. Rien ne rend plus heureuse la Mère de Dieu et Moi que ton Rosaire et le Rosaire de Notre très aimé Marcos.


Maintenant la Mère de Dieu et Moi aussi allons poursuivre ton union mystique avec Nous et avec Notre très aimé Marcos, en fusionnant ton cœur avec le sien encore plus. Pour cela, continue à prier pour que tu sois préparé pour cette fusion mystique.


Et vraiment, n’aie peur de rien parce que je t’aime, Je suis avec toi et ton nom est continuellement à Mes oreilles. Et dés que tu commences à prier je descends du Ciel plus vite que le vent, plus rapide que la pensée pour t’écouter, t’accueillir, te bénir et répandre Mes abondantes bénédictions.


La paix à toi et à toi très aimé Marcos, précieux joyau du Ciel et le mien, aujourd’hui, en la fête de la Médaille de la Mère de Dieu qui M’a été donnée et que tu aimes depuis tant d’années, propages et fais aimée par tous Mes frères et sœurs, et à tous ceux qui sont ici et qui t’aident dans ta mission de propager la Médaille et les Messages je vous bénis maintenant avec amour de le Rue du Bac, de Fain-lès-Moutiers et de Jacarei. »
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...