samedi 18 février 2017

Jacarei 18 Février 2017- Message de Notre Dame et de Sainte Bernadette à Marcos Tadeu




Jacarei 18 Février 2017- 
Fête de Sainte Bernadette de Lourdes
Message de Notre Dame et de Sainte Bernadette à Marcos Tadeu

Très Sainte Marie :
« Enfants bien-aimés, aujourd’hui, je vous invite tous à imiter Ma petite fille Bernadette dans son profond et parfait amour pour le Seigneur et pour Moi. Imitez son amour qui était fait d’œuvres et non d’apparence.

Oui, Ma petite fille Bernadette a compris que ce que Je voulais était un amour réel non d’apparence, une obéissance réelle, non d’apparence. C’est pourquoi, Elle M’a toujours obéie en tout même si cela signifiait souffrance, persécution pour Elle et même jusqu’au risque de sa propre vie.

Oui, elle n’a jamais craint de perdre sa vie par amour pour Moi et pour cela elle a trouvé la vie, la vie éternelle. Elle a laissé allègrement toutes les choses qu’elle pouvait avoir dans le monde par amour pour Moi, pour vivre une vie de totale consécration, prière, et obéissance envers Moi.

C’est pourquoi, au Ciel tous les biens éternels lui ont été donnés et tout son amour, toutes ces œuvres d’amour ont été récompensées de cent pour un.

Oui, imitez Ma petite fille Bernadette, dans son don complet pour Moi et le Seigneur. N’ayez pas peur de perdre vos vies par amour pour Moi. N’ayez pas peur de perdre toutes les choses que vous pouvez avoir dans le monde par amour pour Moi parce que vous trouverez dans la vie éternelle la récompense de tout cela.

Oui, Mes enfants vous trouverez toutes ces œuvres, tous les sacrifices que vous avez faits pour Moi transformés en couronnes de grande gloire qui scintilleront pour toujours sur vos têtes pour les siècles des siècles.

Imitez Ma petite fille Bernadette dans sa vie de prière profonde, dans sa vie de totale communion avec Dieu. Oui, elle était toujours en communion avec Dieu par une vie profonde et vraie de prière.

Sans prière personne ne peut s’unir avec Dieu. Sans l’union avec Dieu personne ne peut avoir la vraie vie en Dieu et personne ne peut avoir Dieu vivant en lui. Et si Dieu ne vit pas en vous, vous ne pouvez produire aucun fruit de sainteté.

Voilà pourquoi la prière est essentielle, est indispensable et est condition de salut et sanctification. Si vous voulez vous sauver, si vous voulez être saints, priez beaucoup.

Imitez Ma petite fille Bernadette dans son esprit de total esclavage à Moi. Je lui ai enseigné comment être une vraie esclave d’amour de Mon Cœur et elle a appris ce vrai esclavage en le vivant tous les jours de sa vie, dans l’esprit de vrai amour, obéissance, soumission et remise confiante de sa vie dans Mes mains.

Imitez-la dans cette remise totale en donnant tout pour tout et amour pour amour. Et surtout les jeunes imitez Ma petite fille Bernadette dans son « oui » et dans son don total pour Moi, parce qu’ ainsi vraiment comme elle vous vous transformerez en flammes incessantes d’amour.

Priez Mon Rosaire tous les jours comme Ma petite fille Bernadette priait et vous aussi vous vous transformerez en flammes incessantes d’amour pour le Seigneur et pour Moi comme elle. Et votre vie se transformera en un chant d’amour comme la sienne.

Je vous bénis tous maintenant de Lourdes, de Nevers et de Jacarei. »







Sainte Bernadette :
« Mes frères et sœurs bien-aimés, Je ne pouvais pas M’en aller avec La Mère de Dieu sans vous dire avant un mot : je vous aime beaucoup ! Je prie pour vous tous les jours, je prie pour tous les pèlerins de ce lieu béni qui est mon deuxième Lourdes.

Oui, ici je me sens heureuse aux côtés de la Mère de Dieu. Je me sens très heureuse de voir que le Message qu’Elle M’a donné à Lourdes, a été vraiment diffusé ici avec ardeur au monde entier par Notre très aimé Marcos.

Oui, dans les Rosaires Médités, les Cénacles, les Heures de prière, les films qu’il a faits de Lourdes, le Chapelet qu’il a composé sur ma vie pour Moi, vraiment le Message de la Dame de Lourdes, le Message de Ma Dame est vraiment diffusé, est répandu, est entendu, est vécu par toutes les personnes.

Et cela a toujours été ce que J’ai voulu, cela a toujours été ce que J’ai essayé de faire, mais je n’ai pas pu parce qu’ils ne m’ont pas laissé. Et maintenant Notre très aimé Marcos a fait cela vraiment bien, brillamment et extraordinairement bien.

Et le Message que l’Immaculée Conception, Notre Très Sainte Reine m’a donné à Lourdes est maintenant connu, obéi par tant de millions et millions d’âmes dans le monde entier. 
C’est votre mission, aidez-le à faire arriver ce message là où il n’est pas arrivé. Pour que plus d’âmes connaissent ce Message, court , simple, plus profond : de pénitence, de prière, de conversion, d’amour de Dieu.

Parce que le Message de la Mère de Dieu pour Moi à Lourdes est le Message de l’amour pour Dieu.
Pénitence, pénitence, pénitence ! me disait-Elle. En d’autres mots :

n’offensez plus Dieu avec vos péchés ! Ne le transpercez pas, ne blessez plus Mon fils Jésus, ne le clouez pas de nouveau sur la croix ! Aimez-le par une vie sainte et remplie de prière !

C’était cela que la Mère de Dieu M’a demandé à la Grotte et c’est cela que vous devez dire au monde entier : que la pénitence c’est de ne pas blesser Dieu avec les péchés. La pénitence c’est aimer Dieu avec une vie sainte. La pénitence c’est chercher à être meilleur tous les jours et ne pas blesser plus le Sacré Cœur de Jésus.

Alors si vous faites cela vous vivrez le Message de Lourdes et le Cœur Immaculé de l’immaculée triomphera. Ici dans cette Apparition de Jacarei la Mère de Dieu est venue pour ressusciter toutes Ses Apparitions, les déterrez toutes et faire s’accomplir finalement Ses plans avec le Triomphe de Son Cœur Immaculé.

Et mon très aimé Marcos qui est la continuation de ma vie sur la Terre fera cela brillamment. Et vous tous devez aider, parce que c’est la volonté de Dieu à votre égard. Tout comme ceux qui M’ont fait souffrir n’ont pas été perdus sans d’abord faire une grande pénitence.

Ceux qui le font souffrir en le gênant dans sa mission, aussi ne seront pas perdus sans avoir fait avant une pénitence rigoureuse. Et beaucoup y compris seront punis s’ils essaient de ruiner le plan de la Mère de Dieu ici, comme beaucoup aussi ont essayé de détruire Lourdes ont été punis.

C’est pourquoi Mes frères et sœurs bien-aimés, ne vous risquez pas de provoquer la colère du bon Dieu en faisant ces péchés qui vous rendront dignes du Châtiment en cette vie et dans l’autre. Mais avant aidez le plan de salut de la Mère de Dieu ici, pour qu’il s’accomplisse vraiment et que beaucoup d’âmes par vous soient sauvées.

Oui J’aime ce lieu et ici dans mon deuxième et petit Lourdes, avec la Mère de Dieu je réalise toujours des merveilles, je suis toujours disposée à aider, secourir et protéger tous ceux qui ici me demandent de l’aide.

Priez le Rosaire tous les jours, parce que le Rosaire était mon échelle lumineuse pour le Ciel. Il était la prière qui m’a rendue forte, prudente, tempérée, juste, qui m’a rendue sage, qui m’a vraiment rendue embrasée de la flamme d’amour de la Mère de Dieu.

Oh oui ! J’ai senti cette flamme d’amour et je brûlais véritablement, j’étais ardente dans cette flamme jour et nuit. Oui, cette flamme en certains moments arrivait presque à m’enlever la vie si la Mère de Dieu par un miracle ne me soutenait pas, ne me préservait pas.

Et le Rosaire a toujours été le combustible divin, le combustible céleste qui faisait que cette flamme flambait, brûlait plus et plus dans mon cœur. C’est pourquoi, je marchais tout le temps avec le Saint Rosaire près de moi. Et toujours quand mes obligations me le permettaient je le priais avec ardeur, ardemment.

Je répétais aussi de nombreuses fois le jour les actes d’amour qui continuaient les effets du Saint Rosaire en moi toute la journée. Ainsi je grandissais chaque jour plus dans le vrai amour et union avec Dieu et avec ma Très Sainte Reine jusqu’à ce que vraiment cette flamme ardente d’amour m’enlève de la Terre et me fasse monter au Ciel.

Beaucoup pensaient que j’étais juste morte de la tuberculose. Oh non ! Je suis morte aussi d’amour. C’était l’amour qui m’a fait accepter cette cruelle maladie et l’offrir continuellement à Dieu comme sacrifice pour le salut des âmes de mes frères et sœurs les plus pécheurs.

Et cette flamme d’amour grandissait tellement en moi, tellement jusqu’à ce que mon âme ne puisse plus vivre ici sur la Terre mais complètement consumée elle a été enlevée au Ciel.

Oui, cette flamme alliée aux souffrances qui la faisait brûler davantage en moi a consumé en moi tout ce qui était de la Terre, tout ce qui était humain. Jusqu’à ce qu’enfin mon âme soit transfigurée dans les flammes du divin amour et monte rapidement au Ciel pour continuer à aimer là encore plus intensément Dieu et Ma Très Sainte Mère.

Si vous aussi vous priez le Rosaire, les actes d’amour et dilatez vos cœurs tous les jours par de nouveaux sacrifices, prières et œuvres d’amour, vous aussi vous grandirez comme moi dans cette flamme d’amour jusqu’à ce qu’un jour en atteignant son sommet, sa plénitude vos âmes consumées par cette flamme voleront aussi vers le Ciel aimer Dieu et Notre Très Sainte Reine pour les siècles des siècles.

Cette flamme va consumer en vous tout ce qui est de la terre, tout ce qui est mondain, tout ce qui est même humain. Et alors quand vous serez complètement transfigurés, complètement transformés dans cette flamme d’amour pur, en pure transformation vous volerez vraiment comme des éclairs vers le Ciel.

Et là avec moi vous aimerez, louerez et bénirez Dieu et Notre Très Sainte Mère avec moi dans un incendie mystique d’amour pour toujours.

Je vous bénis tous aujourd’hui avec amour et spécialement Notre très aimé Marcos qui a tant fait ici pour Lourdes, tant fait pour le Message que Ma Très Sainte Mère m’a donné à Lourdes, a tant fait pour moi, Nous faisant plus connaître, plus aimer par tous.
Ici dans mon nouveau et petit Lourdes, je me sens comme à la Grotte de Lourdes, je me sens comme dans mon petit Ciel.

A lui qui est le plus grand serviteur de la Dame de Lourdes, le chasseur d’âmes, lui qui est Notre flamme incessante d’amour et à tous je vous bénis avec amour maintenant de Lourdes, de mon corps non corrompu à Nevers et de Jacarei. »







Jacarei 18 Février 2017 Sainte Bernadette à Carlos Tadeu

Sainte Bernadette

« Frère bien-aimé Carlos Tadeu, aujourd’hui, Moi Bernadette, je viens du Ciel te donner mon premier message.

Je t’aime, je t’aime beaucoup ! Je t’aime de tout mon amour ! Je suis toujours à tes côtés pour te protéger, te garder, pour te mener toujours plus en avant sur le chemin de la sainteté.

Il est temps de voler plus haut, de monter plus haut sur ce chemin et pour ce faire je veux t’enseigner mon chemin de sainteté qui a été le chemin de l’amour, le chemin de l’humiliation, le chemin de l’obéissance.

Ma sainteté a été le chemin de l’amour et le tien aussi devra être pareil. C’est pourquoi, tu dois suivre le chemin de l’amour tous les jours en dilatant toujours davantage ton cœur à la Mère de Dieu, en faisant toujours un sacrifice nouveau, une prière, un acte d’amour nouveau pour elle. Pour que vraiment tu puisses tous les jours élargir plus ton cœur pour recevoir plus la flamme d’amour de la Mère de Dieu dans ton cœur.

Tu dois tous les jours frère bien-aimé, entrer plus profondément dans la prière même au point de faire abstraction de tout, c'est-à-dire, oublier tout le reste autour de toi et ne penser qu’à Marie et ne vivre que pour Marie.

Et après, après être sorti de la prière tu dois accomplir tous tes devoirs temporels dans le même esprit d’amour pour Elle, c'est-à-dire, en faisant tout en union avec Elle, tout dans Son esprit, tout pour Sa plus grande gloire et pour le Triomphe de Son Cœur.

Après tu dois suivre le chemin de l’humiliation, qui signifie te reconnaître comme rien, comme poussière de terre, comme inutile pour tout et complètement dépendant de Marie même jusqu’à faire un signe de croix.

Tu dois te regarder comme le plus vil petit animal de la terre et ainsi tu ne te fieras pas à toi-même mais uniquement à Elle, comme je faisais. Et alors ta force sera sa force, ta forteresse sera Sa forteresse, ta défense sera Elle-même. Et la lumière qui illuminera ton âme et ton cœur sera Sa propre lumière.

Tu dois suivre le chemin de l’humiliation en fuyant comme moi les honneurs, les vanités et les gloires de ce monde pour vivre une vie de prière, d’amour total pour Elle, d’union avec Elle. Vie qui pour le monde n’est pas la vie, mais qui déjà est mourir en vie. Vie qui pour les mondains est considérée comme une perte, une folie.

Mais c’est justement dans cette folie d’amour que tu trouveras la vie, la vie pleine en abondance, la vie pleine de paix, d’amour, de grâces, de bénédictions, de Ses Lumières. Et alors tu trouveras vraiment toutes les grâces, toutes les bénédictions et tout Son amour pour toi.

Tu dois suivre le chemin de l’obéissance, cette obéissance que j’avais pour elle qui était l’obéissance qui a modelé mon âme et l’a rendue forte même inébranlable dans l’obéissance à la Mère de Dieu et au Seigneur.

Cette obéissance qui ornait tous les jours mon âme des pierres les plus précieuses et plus belles pour réjouir le Cœur du Seigneur et de la Mère de Dieu.

Cette obéissance qui rendait tous les jours mon âme comme une tour forte que le démon, que le monde, que les tentations ne pouvaient pas ébranler ni renverser.

Et de même, si tu suis le chemin de l’obéissance envers la Mère de Dieu comme moi, ton âme sera forte et rien ne pourra la détruire.

Pour avoir cette obéissance. Il faut mon frère bien-aimé, aimer la Très Sainte Vierge plus que tout, plus que ta vie, plus que tes plus proches, la placer en premier, mourir à toi-même, mépriser ta volonté tous les jours, ton vouloir faire seulement son vouloir. Pour qu’ainsi tu te configures mieux avec Elle, c'est-à-dire que tu Lui ressembles dans Sa totale et complète obéissance à Dieu.

J’ai fait cela, Je suis entrée dans le moule du Coeur Immaculé de Marie et j’en suis sortie transformée en sa copie fidèle. Tu dois faire la même chose par ta prière profonde, par l’exercice continu journalier de mourir tous les jours à toi-même et à ta volonté et faire la volonté de la Mère du Seigneur.

Cela ne se fait pas facilement, c’est pourquoi, je serai ici tous les jours de ta vie pour t’aider, pour te mener à cette complète et totale obéissance qui te fera ressembler non seulement à la Mère de Dieu mais à moi. Et alors, ton âme se transformera vraiment en une flamme incessante d’amour comme moi.

Moi, Bernadette je t’aime beaucoup et jamais, jamais je ne t’abandonne ! Quand tu pries le Rosaire je descends du Ciel rapidement pour recueillir tes "Je vous salue Marie" et les porte à la Mère de Dieu, pour qu’Elle répande abondamment sur toi Ses grâces.

Oui, je suis avec toi à tout moment, je pose toujours ma main sur ta tête quand tu pries mon Chapelet et toujours, toujours je te couvre de mon manteau lumineux pour te protéger et te défendre.

J’ai la mission de t’enseigner la sainteté humiliée, la sainteté obéissante, la sainteté amoureuse. Pour cela je viendrai toujours, je viendrai régulièrement pour te donner des messages et te guider.

Et maintenant je veux vraiment et dire et te révéler : oui frère bien-aimé avec les autres saints protecteurs il m'a été donné par la Mère de Dieu de te protéger, te guider et te garder. Et dans les Apparitions de Lourdes la Mère de Dieu m’a fait connaître l’existence de notre très aimé Marcos.

Oui je l’ai vu, Elle m’a révélé et dit qu’il serait celui qui ferait resplendir la gloire de Ses Apparitions de Lourdes par toute la Terre et que toutes les âmes enfin connaîtraient et comprendraient la grandeur du Message et des Apparitions de Lourdes.

Oui et aussi quand je suis arrivée au Ciel, j’ai connu par l'œuvre de Dieu que tu serais le père spirituel de notre très aimé Marcos. Depuis lors j’ai prié pour lui et pour toi, pour toi pour que tu puisses l’aider, l’aider dans sa mission de faire connaître, aimer la Mère de Dieu dans toutes ses Apparitions et la faire obéir par tous.

Aide-le dans sa mission ardue qu’il a d’amener tant d’âmes de tant de langues et nations différentes à La connaître, L’aimer, à comprendre ce qu’Elle veut qu’ils comprennent dans Ses messages et obéir à ces Messages avec le cœur.
Sa mission est ardue, dure, la croix a toujours été et sera toujours lourde. Et c’est pour cela que tu seras son Simon de Cyrène pour toujours.

Et pas seulement cela, ensemble, les deux vous amènerez de nombreuses âmes à comprendre ce que la Mère de Dieu demande dans Ses Messages et vous ferez que beaucoup d’âmes entreront dans cette Ecole de Sainteté et Prière que la Mère de Dieu est venue faire Ici.

Et alors, vraiment, un peuple saint pour le Seigneur, pour la Mère de Dieu sera élevé par vous et vous les guiderez jusqu’au Triomphe de la Mère de Dieu jusqu’aux Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre au milieu de ce temps difficile de la grande apostasie.

Oui, toi frère bien-aimé tu devras soutenir les bras de notre très aimé Marcos pour qu’il supplie vraiment pour le peuple, qu’il prie pour le peuple, qu’il retienne les châtiments que le peuple mérite pour ses péchés. Et qu’il puisse continuer à conduire le peuple de Dieu à la grande victoire comme dans l’Ancien Testament avec Josué, Moïse, Aaron avec le peuple de Dieu.

Alors frère bien-aimé continue de l’avant avec sa mission en cherchant toujours à le comprendre et voir qu’en plus d’être un voyant de Notre Dame il est Son fils qui a besoin de toi, qui a besoin de ton soutien, compréhension, amour, présence. Et surtout, de ta flamme d’amour pour réchauffer son cœur, le réconforter dans la bataille et être pour lui encouragement, support, soutien, refuge.

Moi, Bernadette je serai pour ma part aussi ton support, ton encouragement, ton refuge. Je serai toujours ton défenseur au Ciel et sur la terre dans toutes les batailles que tu as à livrer.

Aujourd’hui avec grand amour je te regarde et de ce lieu sacré je t’envoie Ma bénédiction de Lourdes, de Nevers et de Jacarei. 
Prie mon Chapelet tous les jeudis par lui je te donnerai toutes les grâces que tu me demanderas.
La paix frère bien-aimé, je te laisse ma paix. »
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...